Découvrez 3 villes rêvées des cadres parisiens !

La rentrée a dû être douloureuse pour eux : huit cadres parisiens sur dix sont prêts à quitter Paris pour la province et – pourquoi pas – une ville moyenne ! C’est le résultat d’une enquête Cadremploi, qui place le trio Bordeaux-Nantes-Lyon sur le podium des destinations privilégiées. Le prix de l’immobilier élevé en région parisienne fait partie des raisons avancées, le financement d'un bien en province apparaissant plus abordable.

 1. Bordeaux les fait rêver

Plus de la moitié des cadres parisiens envisagent Bordeaux comme destination en cas de départ de la région parisienne, dont ils souhaitent fuir le coût de la vie, la pollution et le stress. Il faut dire que dans la capitale de Nouvelle-Aquitaine, la Garonne apaise et la proximité du bassin d’Arcachon est une vraie source de quiétude. Les entreprises régionales prévoient de recruter près de 15 000 cadres en 2019 d’après Cadremploi. L’e-santé, la cybersécurité, les industries manufacturières, l’aéronautique et bien sûr la viticulture figurent parmi les filières porteuses en région bordelaise. Quitter Paris pour Bordeaux permet d’accéder à des biens plus abordables, bien que le prix approche 4 500€/m² pour un appartement d’après MeilleursAgents. Avec un apport de 150 000€ -par exemple dans le cadre d'une seconde accession-, il suffira d’un crédit immobilier de 230 000€ pour couvrir l’acquisition d’un quatre pièces de 80 m2, soit des mensualités de 1 060€ sur 20 ans hors assurance au taux de 1,05% d’après une simulation Empruntis.

 2. Nantes, le choix de la qualité de vie

C’est la métropole la plus "à taille humaine" et dont le prix de l’immobilier est le abordable du podium des cadres parisiens. Nantes (306 000 habitants) affiche un prix au mètre carré de 3 200€, le tiers de la moyenne parisienne ! Il faut deux heures en TGV depuis Paris pour rallier la cité des Ducs de Bretagne, proche de l’estuaire de la Loire et des plages vendéennes. Outre son charme naturel, Nantes offre des opportunités dans le numérique, l’industrie 4.0 et les secteurs en lien avec la mer. De quoi réaliser des simulations de capacité d'emprunt, voire une simulation de prêt immobilier avec PTZ, afin de voir si un projet de vie à Nantes est réalisable. Par exemple, en famille, on peut faire l’acquisition d’un grand 4 pièces de 92 m² pour 320 000€. Si vous disposez d’un apport de 150 000€, il faudra emprunter 170 000€ pour boucler votre financement, soit des mensualités de crédit immobilier inférieures à 790€ sur 20 ans hors assurance (taux de 1,05%).

 3. Lyon, le "petit Paris" de province

Si 53% des cadres avouent rêver d’une ville moyenne en cas de départ, ils placent néanmoins Lyon – la plus grande métropole de province – sur la troisième marche du podium de leurs destinations favorites. Lyon concentre 11% des recrutements de cadres en France, avec un large éventail de secteurs d’activité. L’industrie y est très présente (pharmaceutique, chimie, plastique, caoutchouc), tout comme les entreprises étrangères dans le sillage des chinois (Ehang, Bank of China) et des japonais (Uniqlo, Nagase). À Lyon aussi, le prix de l’immobilier a beaucoup augmenté ces dernières années (4 500€/m², +33 % en cinq ans). Avec les mêmes 150 000€ de notre simulation de prêt immobilier, il faudra ajouter 140 000€ sous la forme d’un crédit à l'habitat pour atteindre le budget total nécessaire à un 3 pièces de 60 m² à Lyon, ce qui revient à des mensualités hors assurance de 840€ environ sur 15 ans (1,05%).

 

 

Rejoignez le Réseau MeilleursBiens
100% Commissions - 100% Digital
plus d'informations ? Cliquez ici

Source: Empruntis

Partager