À QUOI RÊVE L'ACHETEUR BORDELAIS ?

Alors que les prix se sont envolés sur la dernière décade, la capitale girondine continue de faire rêver les acquéreurs. Oui, mais que cherchent-ils ? Pourquoi déménagent-ils ? Bientôt Chez Soi a sondé un échantillon de de plus de 1 900 acquéreurs membres de sa plateforme pour y répondre.

Bordeaux, un marché immobilier en plein boom ? Oui, mais que cherchent les acquéreurs ? Pourquoi déménagent-ils ? A 3 jours du forum du logement, organisé par la Ville de Bordeaux, les équipes de Bientôt Chez Soi, la plateforme en ligne qui simplifie l’achat immobilier, se sont demandées à quoi rêve les acheteurs bordelais

L’emplacement, l’emplacement, l’emplacement !

La localisation c’est ce que les acquéreurs préfèrent dans leur logement actuel à 27%… et c’est logiquement LE critère principal dans leur projet d’achat (à 62%). Et ensuite ? Le budget et le nombre de chambres sont les critères de choix incontournables les plus cités par les acheteurs (à 24% et 12%).

Bordeaux – Mérignac – Pessac : le trio de tête de la Métropole

1 acheteur sur 2 souhaite s’installer sur Bordeaux. La 2e ville la plus recherchée est Mérignac (13%) suivie de Pessac (5%) qui complète le podium. Les familles plébiscitent Mérignac et Pessac (50% et 67% des acquéreurs en recherche sur ces villes) tandis que Bordeaux concentre les recherches des couples sans enfant et des célibataires (56%).

Pour habiter dans Bordeaux intra-muros, les acheteurs sont plus enclins à faire des travaux de rénovation que dans le reste de Bordeaux-Métropole. Ils sont 43% à être prêts à se lancer dans travaux de rénovation à Bordeaux, contre 25% à Mérignac et 32% à Talence. En moyenne, seul 1 acquéreur sur 5 en recherche sur Bordeaux Métropole serait prêt à effectuer des travaux de rénovation.

L’acquéreur bordelais réaliste sur les prix de l’immobilier

Sur la question du budget, l’acquéreur bordelais demeure réaliste ! Le budget moyen / m² envisagé se calque sur les prix de vente moyens constatés sur la métropole. A titre d’exemple, nous avons analysé les écarts entre les prix d’achat envisagés par les vendeurs et les prix de vente estimés par le baromètre LPI-SeLoger.

Les écarts entre les budgets envisagés et les prix pratiqués ne dépassent pas les 5%, sauf pour la ville de Talence où les acquéreurs devront envisager une rallonge de 10% sur leur budget pour espérer devenir propriétaire.

De la surface supplémentaire pour s’épanouir !

En déménageant dans un appartement, les acquéreurs espèrent gagner un peu plus de 2,5 m2 ! Ils ont en revanche bien plus d’ambitions en achetant une maison, puisqu’ils espèrent gagner plus de 20 m² de surface habitable en s’installant dans leur maison !

La Maison reste le Graal à atteindre pour 2/3 des acquéreurs : la moitié d’entre eux vit déjà dans une maison et l’autre moitié quitte un appartement pour une maison. Bien évidemment, la surface et le nombre de chambres dépendent du profil ! Les familles plébiscitent les maisons d’une surface supérieure à 100 m² minimum tandis que les couples se contenteront d’une surface de 54 m² et 1,4 chambre en appartement, et plus de 2 chambres et 85 m² pour une maison.

 

Rejoignez le Réseau MeilleursBiens
100% Commissions - 100% Digital
plus d'informations ? Cliquez ici 

Source: MySweetImmo

Partager