La chute des ventes de maisons risque de durer...

Dans le dernier numéro du "Grand rendez-vous de l'immobilier", David Benbassat, directeur général du site Bien'ici fait le point sur le marché des maisons individuelles qui boit le tasse depuis quelques années... Retrouvez sa chronique.

Alors que les ventes d'appartements sont en plein boom, le marché de la construction de maisons individuelles est à la peine… En 2018, le marché a subi un net recul entre 15 à 20 % suivant les régions ! En cause, des annonces qui ont mis à mal la confiance des prospects acquéreurs et le moral des professionnels du secteur. Je pense notamment  :

Toutes ces annonces ont créé un phénomène d’attentisme sur ce marché.

Cependant, en 2019, on constate une légère éclaircie avec, au premier trimestre, une augmentation de + 3,4 %. L’année ne sera peut-être pas aussi sombre qu’annoncée.

Les taux d’intérêts historiquement bas sont évidemment le principal facteur de cet engouement, en parallèle des taux d’apports exigés par les banques qui continuent de diminuer.

Jamais l’accès à un crédit immobilier n’a été aussi aisé pour les primo-accédants, d’autant plus qu’avec la fin prochaine du PTZ dans les zones C et B2, une partie de la demande anticipe la réalisation de son projet immobilier.

Tous ces facteurs permettent de redonner de la vigueur à ce marché. Même s’il existe une répartition inégale dans les différentes régions.

Sur la Bretagne, le Centre Val de Loire ou encore en Auvergne-Rhône-Alpes où l’accession à la propriété a toujours occupée une place essentielle, on constate une progression de 10% des ventes sur le premier trimestre 2019.

Le marché pourrait bénéficier d’une accalmie jusqu’à l’automne. Mais au-delà, la suppression du PTZ devrait peser à nouveau sur les ventes...

 

Rejoignez le Réseau MeilleursBiens
100% Commissions - 100% Digital
plus d'informations ? Cliquez ici

Source: Capital

Partager