Le blues de l’agent immobilier

Bonjour,

Je m’appelle Laëticia.

Je suis agent immobilier chez Potiron 55 depuis maintenant 15 ans.

J’adore mon métier et je suis une professionnelle plutôt aguerrie… Avant cette fichue crise, j’explosais, chaque mois, les ventes de l’agence !

Mais, depuis quelques temps, j’ai le blues… Je me prends à comparer le montant de mes revenus avec ce que les centaines de transactions signées au cours de ma carrière m’auraient rapporté en tant qu’indépendante… C’est simple, la magnifique propriété avec piscine du mois dernier, je ne l’aurais pas vendue… Je me la serais offerte !

Le confinement pousse à l’introspection et ça y est, j’ai pris une grande décision… Je change de  vie ! Mais que faire ? Je suis une As de la vente, c’est un fait.  Mais je n’ai pas les fonds pour monter ma propre agence. Et puis se mettre à son compte n’est pas une mince affaire… Il va me falloir un site internet, un expert-comptable, un juriste, un pro de la com ; et tuti quanti…

Alors, je cogite pendant des heures … Ce que je veux avant tout, c’est être IN-DE-PEN-DANTE !  Alors :  coach sportive ? (je sais à peine nager !), critique gastronomique ? ( je suis végan depuis deux ans ! ), démonstratrice aux Galeries Lafayette ( je confonds Thermomix et presse purée ! )….

Pas facile la reconversion. D’autant qu’au fond, ce que j’aime par-dessus tout, c’est mon métier d’agent immobilier même si je ne supporte plus l’idée d’aller au bureau chaque matin, de rendre des comptes à mon boss, et d’être payée au lance pierre !

 

C’est alors, qu’il me vient une idée…Et si je prenais un statut de mandataire indépendant ??? Nouveau petit tour sur la toile. Je découvre une offre pléthorique : IIADLIDEE, SAPRISTI et autre DESESPERIMMO… Je benchmark, j’étudie chaque offre à la loupe et là ; nouvelle douche froide : si je gagne en indépendance, je perds encore plus en pouvoir d’achat : les réseaux ponctionnent en moyenne 30% du produit des ventes de leurs agents.


Bon, j’ai fait le tour du sujet, je n’ai plus qu’à me faire à l’idée de retourner chez Potiron 55 dès le confinement achevé ☹

A moins que… Je suis attirée par quelques mots en gras qui font tilt :

«  Conservez 100% de vos commissions »

Alors je poursuis frénétiquement ma lecture et constate qu’outre cette promesse inhabituelle, MeilleursBiens.com, réseau 100% digital propose aussi :

Quelques chiffres achèvent de me convaincre :

Créée en 2010 par des professionnels de l’immobilier, le réseau MeilleursBiens.com est passé en quelques années de  5 agents en IDF à plus de 100 en France et dans les dom tom. Son CA 2018 (470.000€ HT) a été multiplié par 3 en 2019 pour atteindre 1.400.000 € HT.

Allez Go ! Je décide de me jeter à l’eau et d’appeler. Qu’ai-je à perdre… ? Ils me proposent un abonnement sans engagement assorti d’un préavis d’un mois seulement.

Si comme moi, vous êtes traversé(e) par le blues de l’agent immobilier, rebondissez ! Préparerez votre « après crise » en contactant MeilleursBiens.Com dès aujourd’hui. Vous disposerez dès la reprise, d’outils performants et éprouvés, qui vous permettront d’être pro-actif immédiatement.

  1. Prenez un rdv
  2. Votre interlocuteur  étudiera, avec vous, votre situation
  3. Vous établirez ensemble un rétro planning
  4. Signez électroniquement votre contrat
  5. Suivez votre rdv d’intégration en ligne
  6. Bénéficiez d’une assistance administrative 7/7 et d’une aide au transfert

Je ne suis pas seule à être enthousiaste …

« C’est la meilleure chose qui me soit arrivée en immobilier sur les 17 dernières années de mon expérience »
(Juan Moioli – agent MeilleursBiens depuis Novembre 2018)

« Un réseau moderne, efficace et très réactif quand on le sollicite »
(Vincent Bucau - Agent MeilleursBiens depuis Décembre 2018)

«  A ce jour, la seule chose que je regrette c’est de ne pas avoir pris la décision plus tot »
(Patricia Rogliano – Agent MeilleursBiens depuis Janvier 2019)


Laëticia, L’agent qui n’a plus le blues !

Partager