Le marché français devrait ralentir en 2019 et 2020

Le marché immobilier du neuf et de l'ancien va ralentir en France en 2019 et 2020, selon les prévisions du groupe Xerfi. Les transactions vont globalement baisser tandis que la hausse prix sera plus modérée que les années précédentes. L'étude pointe une France à deux vitesses avec des zones comme l'Ile-de-France ou le Sud du pays qui résisteront mieux que les zones rurales. 

Neuf ou ancien, le marché immobilier va ralentir en 2019 et 2020, que ce soit en termes de volume ou au niveau des prix, selon une étude du groupe Xerfi. Mais « rien d'alarmant car on va rester globalement sur des niveaux satisfaisants », rassure cependant Vincent Desruelles, directeur des études chez Xerfi cité par Les Echos.

Une France à deux vitesses

Pour l'ensemble du territoire, dans l'ancien, le volume des ventes en 2019 pourrait ainsi baisser de 4,9%, tout en restant au-dessus des 900 000 transactions. La hausse des prix va de son côté ralentir : + 1,8% en 2019 et encore moins en 2020 (+ 0,8%). Bien loin de l'augmentation de 3% observée en 2018. Mais cette tendance à l'accalmie n'aura pas le même impact selon les régions.

L'île de France et les grandes métropoles, les régions littorales et le Sud de la France vont bénéficier d'un marché immobilier toujours dynamique soutenu par la demande, assure Les Echos. « A l'opposé, les prix des maisons individuelles stagnent, voire sont en baisse dans de nombreux départements ruraux », explique l'étude qui pointe une France à deux vitesses.

Un rebond dans le neuf en 2020 ?

Même constat sur le marché du neuf qui a déjà connu une année 2018 poussive. Toutefois , si le nombre de ventes devrait reculer de 1,6 % en 2019, il pourrait remonter de 2,6% l'année suivante. « C'est à cet horizon que l'on pourrait observer des efforts commerciaux chez les promoteurs », explique Vincent Desruelles.

Un facteur pourrait accélérer le ralentissement : le marché du crédit. Avec des taux toujours plus bas et des durées de remboursement poussées au maximum, « les leviers d'amélioration des financements se sont épuisés », pointe l'étude. Les banques pourraient ainsi revoir leurs politiques et se montrer plus prudentes.

Source: https://www.boursorama.com/patrimoine/actualites/immobilier-le-marche-francais-devrait-ralentir-en-2019-et-2020-166b223db39be13124063209417d89dc

Partager